Eliseu chauffe son pied gauche en vue du Derby

Boavista FC 0-1 SL Benfica

Pour son premier match à domicile en première division après des années d’absence, Boavista s’est incline face à Benfica sur un missile d’Eliseu juste avant la mi-temps.

Le but: 44e Eliseu

 

Boavista FC (4-5-1): Monllor; João Dias (Brito 82e), Lucas Silva, Philipe Sampaio, Anderson Correia; Brayan Beckeles, Tengarrinha, Idris, Diego Lima (Pouga 73e), Julian Montenegro (Yoro Ly 68e); Bobô.

SL Benfica (4-4-2): Artur Moraes; Maxi Pereira, Luisão, Jardel, Eliseu; Ruben Amorim (André Almeida 32e), Anderson Talisca; Eduardo Salvio, Nicolas Gaitan (Derley 90e); Franco Jara (Ola John 64e), Lima.

Avertissements: Bobô, João Dias, Tengarrinha pour Boavista, Franco Jara, Anderson Talisca, Maxi Pereira pour Benfica.

Expulsions: Bobô pour Boavista, Jorge Jesus pour Benfica.

Arbitrage de Monsieur Ferreira.

 

Sans complexe devant son public, le deuxième club de Porto n’a baissé ni la tête, ni les yeux ni les bras face au champion en titre. Les Axadrezados ont créé beaucoup de problèmes aux Aigles, sans toutefois inquiéter Artur. L’inspiration est venue d’Eliseu qui après une première bombe du corner repoussée tant bien que mal par le portier du promu, a marqué son premier but sous les couleurs de Benfica avec un second missile qui n’a laissé aucune chance à la défense et au gardien adverse.

 

Un adversaire qui n’a peur de rien

Déjà sans Enzo Pérez blessé, l’arbitre exclu Jorge Jesus du banc de touche pendant la mi-temps, l’obligeant à donner des indications à ses joueurs depuis la tribune. Même à 10 contre 11, l’équipe de Boavista a su se montrer dangereuse, marquant à deux reprises…en position de hors-jeu.

 

Par Luis Soares

25 août 2014